À propos

Fondé en 2008 par deux designers de l’environnement, Élaine Fortin et Virginie Lamothe, Bipède est un studio de design multidisciplinaire qui oeuvre en aménagement résidentiel, corporatif et commercial, ainsi qu’en création de meubles et d’objets.

Reconnaissances
  • 2020  | Grands prix du design, Lauréat 13e édition, Mention Valorisation du bois en aménagement – Résidence A
  • 2020  | Grands prix du design, Lauréat 13e édition, Mention Salle de bain – Pavillon A.
  • 2019  | Grands prix du design, Lauréat 12e édition, Café District – tour Deloitte.
  • 2016  | Collection Permanente du Musée National des Beaux Arts de Québec. Chaise Punt.
  • 2009  | Bourse d’entrepreneuriat de la Fondation Montréal Inc.
  • 2009  | 3e prix, Concours Le bois au naturel.
  • 2009 |  Mention d’honneur, Concours Palm En Route Mobilité.
  • 2008  | 1er prix, Concours le bois au naturel.
  • 2005  | Prix de l’Association des Designers Industriels du Québec.
Maison Jeanne Mance
Le mandat de Bipède était
de transformer ce duplex du début du 20
e siècle situé dans le Mile
End, en cottage sur deux étages pour y loger une famille de 4 personnes.

Dans ce projet, nous avons
voulu établir un équilibre entre des interventions résolument modernes et le
respect du caractère d’origine de la maison. Ainsi, nous avons créé un espace
fluide, en ouvrant au maximum les espaces de vie au rez-de-chaussée, de la rue
au jardin, tout en conservant les qualités architecturales de la maison, telles
que les arches et moulures d’origines. 

La cuisine ouverte se veut
accueillante et chaleureuse. Dans la salle à manger, une bibliothèque intégrée
occupant tout un pan de mur vient meubler et cadrer cet espace convivial.  À l’étage, nous avons aménagé une suite
des maîtres composée d’un bureau et d’une chambre, 2 chambres d’enfant et une
vaste salle de bain familiale. 


L’ESCALIER

Le défi principal du projet
consistait à faire oublier le duplex et de véritablement lier les 2
étages.
Ainsi, le vaste volume qu’occupe l’escalier couronné de 2 puits de
lumière,
s’affirme comme le cœur de la maison. Aux lignes épurées, l’escalier
sculptural
baigné de lumière, donne de l’ampleur à l’aire d’accueil. À l’étage, un
espace
résiduel participe à ce volume et loge une petite cabane pour les 2
jeunes
enfants.  

 

 

LA SALLE
DE BAIN

Cette spacieuse salle de
bain familiale est située au centre de la maison à l’étage des chambres.
Bien
qu’elle ne soit pas percée de fenêtres, elle profite de la lumière
zénithale d’un
grand puis de lumière. Ce volume lumineux se reflète sur la surface
polie de la
porcelaine émaillée et la paroi de verre et décuple notre perception de
l’espace. La pureté du blanc s’unit à la chaleur du bois pour créer un
espace
apaisant. Le mur en merisier huilé fait écho au plancher de bois du
reste de la
maison.


Le mobilier
intégré offre
plusieurs types de rangement et est composé d’une juxtaposition de blocs
minimalistes flottant les uns au dessus des autres. Le plancher se
trouve ainsi
dégagé, ce qui permet au passage de ranger le marchepied des enfants. Un
module
de rangement à tiroir est également conçu pour servir de banc. Le lavabo
double
est moulé à même le monolithe épuré du comptoir de Corian.


L’espace
présente une
baignoire de très grand format, dont la masse rectangulaire complète la
composition géométrique du mobilier intégré. La douche est ouverte et le
plancher de celle-ci est en continuité avec le reste de la salle de
bain, ce
qui participe à l’impression de grandeur de la pièce. 


  

LA CABANE

Le vaste volume qu’occupe
l’escalier sculptural couronné de 2 puits de lumière, s’affirme comme le cœur
de la maison. Lors de la planification des espaces, il a été décidé de
conserver un espace ouvert adjacent à celui-ci, résultant du décloisonnement
d’un placard et de faire participer cet espace résiduel au volume occupé par
l’escalier, plutôt que de le donner à la chambre d’enfant.
Nous avons choisi de loger
sur ce palier, une petite cabane pour les 2 jeunes enfants de la famille. Lieu
de jeu, de repos, de secret ou d’espionnage, de petits volets colorés
permettent aux enfants de voir le va et vient dans l’escalier. La cabane est à
l’usage exclusif des petits, pour leur plus grand bonheur. Un élément de
surprise original qui souligne leur présence de façon amusante dans la maison.
À l’image de l’archétype de
la cabane, elle est de construction simple et modeste. L’espace qu’elle occupe
pourra évoluer et laisser place éventuellement à une bibliothèque quand les
enfants seront plus grands.